Règlement des études

1. RAISON D'ÊTRE DUN RÈGLEMENT DES ÉTUDES

Dans l'enseignement fondamental de la Communauté Française, la loi donne à l'équipe éducative la mission de former les élèves et la responsabilité de les évaluer en fin des cycles 2 ans 1/2 - 8 ans et 8 - 12 ans.

Le décret sur les missions prioritaires de l'enseignement obligatoire demande que toutes les règles fixées pour un travail scolaire de qualité et pour les procédures d'évaluation soient reprises dans un document distinct du règlement d'ordre intérieur.

L'élève et ses parents doivent prendre connaissance de ce règlement des études avant toute inscription ou à chaque modification ultérieure et sont obligés d'y adhérer.

Le règlement des études de notre école veille à être en accord avec le projet éducatif et le projet pédagogique.

Nous mettons tout en oeuvre pour aider chaque enfant à évoluer au maximum de ses possibilités et pour reconnaître ses efforts.

2. L'ÉVALUATION

Pour qu'un apprentissage soit efficace, il doit être évalué régulièrement. Dans la mesure où l'élève est informé, il peut progresser en tenant compte de ses acquis et de ses difficultés. Cest pour cela qu'il y a toujours deux fonctions dans l'évaluation.

La fonction formative

L'enfant, aidé par l'enseignant, est amené à prendre conscience de ses erreurs, de ses réussites, de ses progrès, de ses difficultés. Il s'agit surtout d'une observation de ce qui se passe quand l'enfant construit ses compétences et ses connaissances. Il a le droit à l'erreur et les observations faites n'interviennent pas dans le contrôle final.

La fonction de certification

Il s'agit d'apprécier la qualité de la production de l'enfant face aux compétences travaillées. L'enfant est confronté à des épreuves dont les résultats sont communiqués dans le bulletin. Cette analyse complète les autres informations issues du dossier de l'enfant pour la décision finale.

L'évaluation certificative s'appuie sur

  • les travaux écrits ou oraux, personnels ou de groupe. - les contrôles ponctuels et programmés,
  • les épreuves écrites de fin de cycle (externes ou internes)

3. NOTRE ÉCOLE CHRÉTIENNE

Notre école est une école chrétienne où les enfants sont éduqués selon les valeurs chrétiennes ce qui implique qu'on y fait référence à Jésus-Christ. Le cours de religion, obligatoire, s'adresse à tous dans le respect du cheminement personnel de chacun.

4. L'INFORMATION EN DÉBUT D'ANNÉE

En début d'année scolaire, lors des réunions d'information dans chaque cycle, les enseignants Informent les parents sur:

  • les compétences et savoirs à développer (conformément aux socles de compétences)
  • les moyens d'évaluation, les travaux individuels, de groupes, de recherche, les travaux à domicile.
  • le matériel que l'enfant doit avoir en sa possession.
  • le type de collaboration souhaité entre l'école et les parents.
  • le projet de l'année.

Le bulletin fait le point de la situation et est distribué à raison de cinq fois par an : Toussaint, Noël, carnaval, fin mai et fin juin. En cas de modification, les parents seront avertis par une note.

Un bulletin comportemental insistera particulièrement sur le respect que portera chaque enfant

  • à lui-même
  • à son travail
  • à ses condisciples

5. L'ÉPREUVE EXTERNE CERTIFICATIVE ET L'ATTRIBUTION DU CES

Les élèves de 6ème année participent à l'épreuve externe commune à tous les établissements scolaire de la Communauté Française.


6. LE TRAVAIL EN CYCLES

Le décret du 14 mars 1995 prévoit, dans l'enseignement fondamental, l'organisation de la scolarité en cycles. Les cycles sont eux-mêmes regroupés en deux grandes étapes (2 ansl/2 â 8 ans et 8 ans à 12 ans). Le travail en cycle a pour but essentiel de permettre à l'enfant de parcourir sa scolarité de manière continue, à son rythme et sans redoublement et ainsi de réduire l'échec scolaire. Il s'agit que tous les enfants aient acquis, à la fin de la période, les compétences prévues dans les socles.

L'organisation de notre école est la suivante :

Les enfants de maternelles sont réunis en une seule classe (en-dessous de 20 élèves). Les apprentissages y sont différenciés. Dès la 3ème maternelle, ils participent aux activités du cycle 5-8 à raison d'au moins 2 activités par semaine.

Les autres classes sont organisées par cycles de 2 ans (1ère - 2ème, 3ème - 4ème, 5ème - 6ème).

Il est constitué, au sein de chaque établissement d'enseignement primaire ordinaire, un jury en vue de la délivrance du Certificat d'études de base.

Le jury est présidé par le chef d'établissement et composé des instituteurs exerçant tout ou partie de leur charge en 5e et 6e primaire. Le jury comprend au moins trois personnes, le président compris.

Dans les établissements scolaires qui, en raison du nombre peu élevé d'élèves inscrits, n'atteignent pas ce minimum, le directeur peut faire appel à des instituteurs maîtres d'adaptation, à des maîtres d'éducation ou à des maîtres de seconde langue afin d'atteindre le nombre requis. Le cas échéant, il peut être fait appel à des enseignants extérieurs à l'établissement scolaire, exerçant tout ou partie de leur charge en 5e ou 6e primaire et appartenant au même pouvoir organisateur ou, à défaut, à un autre pouvoir organisateur.

Le jury délivre obligatoirement le certificat d'études de base à tout élève inscrit en 6e primaire qui a réussi l'épreuve commune.

Le jury peut accorder le Certificat d'études de base à l'élève inscrit en 6e année primaire qui n'a pas satisfait ou qui n'a pas pu participer en tout ou en partie à l'épreuve externe commune. Le jury fonde alors sa décision sur un dossier comportant

  • la copie des bulletins des deux dernières années de la scolarité primaire de l'élève, tels qu'ils ont été communiqués aux parents. Toutefois, lorsqu'un élève fréquente l'enseignement primaire organisé ou subventionné par la Communauté française depuis moins de deux années scolaires, la copie des bulletins d'une seule année scolaire peut suffire;
  • un rapport circonstancié de l'instituteur avec son avis favorable ou défavorable quant à l'attribution du Certificat d'études de base à l'élève concerné;
  • tout autre élément que le jury estime utile.

7. L'ÉPREUVE EXTERNE NON-CERTIFICATIVE

Le décret du 2 juin 2006 relatif à l'évolution externe des acquis des élèves de l'enseignement obligatoire finalise et amplifie le dispositif d'évaluations externes non-certificatives organisés depuis 1994. L'objectif de ces évaluations est d'avoir une information sur les acquis de l'enseignement des élèves à divers moments clefs de la scolarité à propos de compétences et de savoirs essentiels.

Ces évaluations nous permettent d'apprécier l'efficacité de notre action en établissant l'état des acquis de nos élèves par rapport aux compétences attendues. Nos réunions de personnel et nos formations nous permettront de pallier aux éventuelles carences rencontrées.

8. L'ANNÉE COMPLÉMENTAIRE

Pour certains élèves, un temps plus long que le parcours scolaire normal pourrait être nécessaire pour acquérir les socles de compétences.

Pour tenir compte des rythmes d'apprentissage des enfants, nous avons la possibilité de faire bénéficier un élève d'une année complémentaire.

Cette mesure ne peut être

  • qu'exceptionnelle
  • confondue avec un redoublement

Elle doit s'accompagner de la constitution d'un dossier pédagogique.

En ce qui concerne la première étape, un élève peut bénéficier d'une année complémentaire:

  • soif en maternelle:

Dans ce cas, il sera nécessaire d'obtenir une dérogation pour maintien en maternelle au cours de la Il ère année de scolarité obligatoire. L'élève sera soumis à l'obligation de scolarité.

  • soit au terme de la 1ère ou de la 2ème primaire:

Il n'est pas possible de bénéficier de 2 années complémentaires au sein de l'étape. En ce qui concerne la seconde étape, l'élève ne peut bénéficier que, d'une seule année complémentaire. En cas de redoublement en primaire, une dérogation sera indispensable pour la 8ème année en primaire.

9. CONTACTS ENTRE L'ÉCOLE ET LES PARENTS

Trois rencontres organisées sont prévues au long de l'année scolaire

  • La réunion de rentrée est collective et a lieu à la fin du mois de septembre.

L'organisation de l'école y est expliquée dans un premier temps. Les objectifs poursuivis et l'organisation de chaque cycle sont expliqués dans un second temps.

  • Le bulletin de carnaval (moitié de l'année scolaire) est remis aux parents au cours de rencontres individuelles sur rendez-vous.
  • Le bulletin de fin d'année est remis aux parents selon le même principe.

 

Les parents peuvent rencontrer la direction chaque jour entre 16h30 et 17h40 ou sur rendez- vous.

Les enseignants sont disponibles chaque jour entre 8h15 et 8h30 ou entre 15h45 et 16h15 ou sur rendez-vous.

Ces rencontres permettent à l'école de présenter ses objectifs et ses attentes et de faire le point sur l'évolution des élèves. Elles ont aussi pour but d'expliquer les décisions prises par les conseils de classe et les remédiations possibles.

10. DISPOSITIONS FINALES

Le présent règlement des études ne dispense pas les élèves et leurs parents de se conformer aux textes légaux, règlements et instructions administratives qui les concernent ainsi qu'à toute note ou recommandation émanant de l'établissement.